Aller au menu principal
Vous êtes ici

Commission Castonguay-Nepveu

« À compter du début des années '60, l'éclatement de la notion traditionnelle de profession, l'inadaptation des lois professionnelles et la demande pressante de création de nouvelles professions ont conduit, au Québec, à une remise en cause du cadre d'organisation professionnelle existant.

En 1970, la Commission d'enquête sur la santé et le bien-être social constatait ( ... ) la mutation des professions libérales et faisait état, dans son rapport sur « Les professions et la société » de la sclérose du corporatisme professionnel traditionnel qui l'empêchait de s'adapter aux transformations économiques et sociales des dernières décennies. Parmi les causes de cette crise du professionnalisme, la Commission d'enquête souligne l'éclatement de la notion de « profession libérale » et le développement désordonné de l'organisation professionnelle.

Dans son rapport sur cette question, rendu public à l'été 1970, cet organisme, après une étude des fondements mêmes de la notion de profession, recommande un réaménagement important de l'organisation professionnelle au Québec et  précise qu'une telle réforme doit déborder le cadre des professions de la santé et des services sociaux pour s'appliquer de façon horizontale à l'ensemble des professions au Québec. »

Source : Le discours de l'Office des professions du Québec 1973-1987

Documents de référence

 

Ajouter aux favorisPublier sur twitterpartager sur del.icio.usAjouter aux favoris sur google.comPartager sur facebook.com

Sujet : Profession au sens du Code des professions

SAVIEZ-VOUS que les mots « professions » et « professionnels » que vous trouverez en naviguant sur ce site visent uniquement les 54 professions régies par le Code des professions (la loi-cadre) et les membres des 46 ordres professionnels?

Les membres des ordres professionnels ont tous un titre réservé. Certains détiennent, en plus, des actes ou des activités qui leur sont réservés en exclusivité ou en partage avec d’autres professions.

NOUS JOINDRE

800, place D'Youville, 10e étage

Québec (Québec) G1R 5Z3

Gouvernement du Québec, 2019
© Gouvernement du Québec, 2019