Aller au menu principal

Étapes de l’examen de votre plainte

Réception de la plainte

Vous pouvez formuler une plainte par écrit, par téléphone ou en personne. Elle est examinée par l’équipe du commissaire à Montréal.

La première personne en communication avec vous est normalement l'agent ou agente de secrétariat. Elle vous explique le rôle du commissaire et le processus d’examen d'une plainte. Elle transmet ensuite votre plainte à l’analyste qui se charge de l’examiner.

Examen sommaire de la plainte

Nous examinons rapidement votre plainte afin de déterminer si elle relève de la compétence du commissaire. Pour cela, nous vérifions si le sujet ou l'objet de votre plainte correspond à l’une des situations où le commissaire peut intervenir, selon la loi. Si ce n’est pas le cas, nous vous expliquons pourquoi dans un délai maximal de 30 jours.

Notez que la loi permet au commissaire de rejeter une plainte qu’il juge abusive, frivole ou manifestement mal fondée.

Enquête (Examen approfondi de la plainte)

À titre d’agent du commissaire, un ou une analyste mène l’enquête sur votre plainte. Cette personne communique avec vous et avec l’ordre pour mieux comprendre votre situation, tout particulièrement la façon dont votre demande a été traitée.

L’analyste rassemble toute l’information pertinente et toute la documentation utile disponibles. Puis, il ou elle analyse le tout, notamment pour vérifier la présence de difficultés, de problèmes ou de risques de problèmes à venir.

Durant l’enquête, l’analyste peut communiquer plusieurs fois avec vous, pour obtenir plus de renseignements ou pour discuter de la situation et de votre insatisfaction. Dans tous les cas, nous vous informons régulièrement du progrès de l’examen de votre plainte. La loi prévoit une première communication écrite dans les 90 jours suivant le dépôt de votre plainte et, par la suite, tous les 30 jours.

Résultat de l’examen de la plainte

L’analyste tire des conclusions de son enquête et les transmet au commissaire. Ils peuvent décider de formuler des recommandations écrites sur votre situation ou d’intervenir auprès de l’ordre ou de l’autre acteur pour aider à régler la mésentente entre lui et vous.

Lorsque le commissaire fait des recommandations sur votre situation à l’ordre ou à l’autre acteur, celui-ci doit répondre par écrit au commissaire dans les 60 jours. L’ordre ou l’autre acteur doit informer le commissaire s'il donnera suite ou non aux recommandations et justifier sa position.

Publication du résumé de la plainte

L’admission aux professions, particulièrement l’accès des personnes immigrantes aux professions réglementées est une question d’intérêt public. C’est pourquoi le Commissaire rend publics les résumés des plaintes qu’il a examinées — sans toutefois identifier les personnes qui ont porté plainte. Ces résumés sont affichés sur le présent site Web, en plus d’être inclus dans le rapport annuel d’activités du Commissaire. En plus de servir l’information du public, ces résumés profitent à l’ensemble des acteurs de la démarche d’admission aux professions, pour améliorer leurs façons de faire.

Documentation pertinente

  Schéma (99 Ko) des étapes de l'examen d'une plainte.

Ajouter aux favorisPublier sur twitterpartager sur del.icio.usAjouter aux favoris sur google.comPartager sur facebook.com

Sujet : Inspection professionnelle

SAVIEZ-VOUS que l’inspection professionnelle est un mécanisme important de prévention au sein des ordres professionnels?

Un comité d’inspection professionnelle est institué au sein de chaque ordre professionnel (art. 109 du Code des professions). Il est composé d’au moins trois membres de l’ordre nommés par le Conseil d'administration de celui-ci. Ses fonctions principales ont trait au contrôle de la compétence des membres et à la surveillance de l’application des règles qui encadrent l’exercice de la profession.

Il procède notamment à l'inspection de leurs dossiers, livres, registres, médicaments, poisons, produits, substances, appareils et équipements relatifs à cet exercice, ainsi qu'à la vérification des biens qui leur sont confiés par leurs clients ou une autre personne.

Joindre le commissaire

Courrier
Commissaire à l'admission aux professions
500, boulevard René-Lévesque Ouest
6e étage, bureau 6.500
C.P. 40
Montréal (Québec)  H2Z 1W7

Téléphone
Région de Montréal  514-864-9744
Région de Québec  418-643-6912
Ailleurs au Québec 1-800-643-6912
Extérieur du Québec  +1 514-864-9744

En tout temps, vous pouvez laisser un message dans notre boîte vocale.

Courriel  commissaire@opq.gouv.qc.ca

Télécopieur
514-864-9758

Heures d'ouverture des bureaux
Du lundi au vendredi
de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30

Gouvernement du Québec, 2019
© Gouvernement du Québec, 2019