Aller au menu principal

Ententes et accords entre le Québec et la France

Note

La compétence du commissaire porte entre autres sur les mécanismes prévus à la réglementation professionnelle qui se rapportent à la mobilité de la main-d’œuvre. En effet, certains règlements adoptés en vertu du Code des professions prévoient des mécanismes de reconnaissance qui reflètent les accords et les ententes conclus par le Québec en la matière.

C'est notamment le cas pour l’  Entente entre le Québec et la France en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (7,54 Mo) (entente Québec-France) et les arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) qui en découlent.


Analyse globale des mécanismes de reconnaissance découlant de l'entente Québec-France (juin 2017)

Le commissaire a effectué puis mis à jour une analyse globale des mécanismes de reconnaissance découlant de l’entente Québec-France. Dans le rapport qui en découle, le commissaire fait état de plusieurs difficultés relatives à la mise en œuvre de l’entente Québec-France et formule 21 recommandations afin d’y remédier.

L’analyse est fondée autres sur des informations recueillies au gré de l’examen de plaintes ainsi que de vérifications et de recherches effectuées dans le cadre du mandat confié par la loi au commissaire.

La version de mai 2014 de ce rapport a été communiquée aux Secrétaires généraux du Comité bilatéral de suivi de l’entente Québec-France. À sa réunion du 3 juillet 2014, le Comité bilatéral a souhaité que le rapport soit diffusé aux ordres professionnels québécois afin qu’ils « puissent, en collaboration avec les autorités compétentes françaises, prendre en considération les recommandations du commissaire dans le processus de mise à jour des arrangements de reconnaissance mutuelle ». Le contenu du rapport a été mis à jour en juin 2017 à partir des travaux du commissaire depuis 2014.

Document(s) pertinent(s)

Rapport du commissaire :   Analyse des mécanismes de reconnaissance découlant de l’entente Québec-France en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (264 Ko), juin 2017 (mise à jour du document de mai 2014).

  Entente entre le Québec et la France sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (7,54 Mo), Gouvernement du Québec et Gouvernement de la République française, 2008, sans pag.

Ajouter aux favorisPublier sur twitterpartager sur del.icio.usAjouter aux favoris sur google.comPartager sur facebook.com

Sujet : Formation continue

SAVIEZ-VOUS que plusieurs ordres professionnels imposent une formation continue obligatoire à leurs membres, par le biais d’une réglementation?

Cette réglementation est justifiée par l’évolution rapide et constante des connaissances nécessaires pour l’exercice d’une profession.

Les activités de formation continue obligatoire ont pour but de permettre aux membres d’acquérir, de maintenir, de mettre à jour, d’améliorer et d’approfondir les connaissances, les habiletés et les attitudes liées à l’exercice de leurs activités professionnelles.

Le maintien des compétences et la mise à jour des connaissances contribuent directement au volet prévention de la mission de protection du public confiée aux ordres professionnels dont un des rôles et responsabilités est de contrôler la compétence de ses membres.

En date du 1er mai 2012, la moitié des ordres professionnels ont adopté un règlement sur la formation continue obligatoire.

Joindre le commissaire

Courrier
Commissaire à l'admission aux professions
500, boulevard René-Lévesque Ouest
6e étage, bureau 6.500
C.P. 40
Montréal (Québec)  H2Z 1W7

Téléphone
Région de Montréal  514-864-9744
Région de Québec  418-643-6912
Ailleurs au Québec 1-800-643-6912
Extérieur du Québec  +1 514-864-9744

En tout temps, vous pouvez laisser un message dans notre boîte vocale.

Courriel  commissaire@opq.gouv.qc.ca

Télécopieur
514-864-9758

Heures d'ouverture des bureaux
Du lundi au vendredi
de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30

Gouvernement du Québec, 2020
© Gouvernement du Québec, 2020